Obtenez votre permis aujourd'hui

$49.95

juin 1, 2021

Les bateaux, comme les voitures, sont soumis à un certain nombre de règles et de règlements qui doivent être respectés en ce qui concerne les feux de navigation, qui constituent l’une des mesures de sécurité les plus importantes à appliquer lors de la conduite d’un bateau de plaisance.

Les feux de navigation doivent être allumés sur un bateau si vous le conduisez la nuit ou par mauvaise visibilité. Le terme « nuit » désigne ici la période comprise entre le coucher du soleil et le lever du jour. Le jour, la mauvaise visibilité peut être due à un épais brouillard ou même à des conditions météorologiques défavorables, comme de la pluie ou une chute de neige.

Dans cet article, Navigation Nautique Canada vous explique toutes les règles et réglementations concernant les feux de navigation et qui doivent être suivies lors de la conduite d’un bateau de plaisance au Canada.

Quelles sont les réglementations qui s’appliquent aux feux de navigation des bateaux ?

Il existe deux règlements qui s’appliquent aux feux de navigation au Canada. Tout d’abord, le Règlement sur les petits bâtiments (RPB) précise l’équipement de sécurité qui doit se trouver à bord selon le type d’embarcation que vous avez et sa taille. Selon le Règlement sur les petits bâtiments, tout l’équipement, y compris les feux de navigation, doit être en excellent état et testé avant chaque sortie sur un plan d’eau.

Ensuite, le Règlement sur les abordages, qui précise comment et quand utiliser les feux de navigation, s’applique également. Les conducteurs doivent être en mesure de distinguer les autres bateaux circulant à proximité et la direction dans laquelle ils se déplacent, s’il s’agit d’un bateau à moteur ou d’un voilier et si le bateau se déplace ou est ancré en vérifiant les feux de navigation afin d’éviter une collision.

Types et couleurs des feux de navigation des bateaux

Vous trouverez ci-dessous une liste des nombreux types de feux de navigation pour bateaux, ainsi que les couleurs qui leur correspondent :

  • Feu périphérique : un feu qui brille de manière continue sur un arc de l’horizon de 360 degrés.
  • Feux latéraux : un feu vert près de la proue à tribord et un feu rouge près de la proue à bâbord, chacun montrant une lumière ininterrompue sur un arc de l’horizon de 112,5 degrés.
  • Feu de poupe : un feu blanc placé aussi près que possible de la poupe, diffusant une lumière ininterrompue sur un arc d’horizon de 135 degrés.
  • Feu de tête de mât : un feu blanc placé sur l’axe central avant et arrière du bateau, qui doit être visible à deux milles de distance et sur 225 degrés.
  • Feu à éclats bleu: un feu à éclats bleu tout autour du bateau qui permet d’identifier les navires du gouvernement et des forces de l’ordre (police).
  • Feu jaune : un feu jaune est utilisé lorsqu’un navire est en train de remorquer et présente les mêmes caractéristiques qu’un feu arrière.
  • Feu à éclats spéciaux : feu jaune placé à l’avant d’un navire-remorqueur ou d’un navire remorqué.

Exigences en matière de feux de navigation selon le type et la longueur du bateau

En tant que plaisancier, vous devez toujours vérifier que vous disposez du bon éclairage de navigation pour une navigation sûre et légale. Voici les différentes exigences pour chaque type et longueur de bateau :

Bateaux à moteur de moins de 12 m (39’4″)

  • 1 feu de tête de mât (un deuxième feu de tête de mât étant facultatif)
  • Feux latéraux et 1 feu de poupe OU 1 feu périphérique blanc et feux latéraux

feux de navigation pour bateaux à moteur de moins de 12 m

Bateaux à moteur de 12 m (39’4″) à moins de 50 m (164’1″)

  • 1 feu de tête de mât (avec un deuxième feu de tête de mât en option)
  • Feux latéraux et 1 feu de poupe

feux de navigation pour bateaux à moteur de 12 m à 50 m

 

 

 

 

 

 

Voiliers de moins de 7 m (23′)

  • Feux latéraux
  • 1 feu de poupe, et
  • OPTIONNEL – 2 feux périphériques en ligne verticale, le supérieur étant rouge et l’inférieur vert.

OU

  • 1 lanterne, combinant les feux de côté et le feu de poupe au-dessus.

OU

  • Disposer d’une torche électrique ou d’une lanterne à lumière blanche que vous devez utiliser suffisamment à l’avance pour éviter une collision.

feux de navigation pour voiliers 7 m

Voiliers de 7 m (23′) à moins de 20 m (65’7″)

  • Feux latéraux
  • 1 feu de poupe, et
  • OPTIONNEL – 2 feux périphériques en ligne verticale, le supérieur étant rouge et l’inférieur vert.

OU

  • 1 lanterne, combinant les feux de côté et le feu de poupe au-dessus.

feux de navigation pour voiliers 7 m - 20 m

Voiliers de 20 m (65’7″) et plus

  • Feux latéraux
  • 1 feu de poupe, et
  • OPTIONNEL – 2 feux périphériques en ligne verticale, le supérieur étant rouge et l’inférieur vert.

feux de navigation pour voiliers 20 m plus

Bateaux à propulsion humaine

  • Avoir une torche électrique ou une lanterne à lumière blanche que vous devez utiliser suffisamment à l’avance pour éviter une collision.

OU

  • Les mêmes feux que ceux énumérés ci-dessus pour les bateaux à voile, en tenant compte de la même longueur de bateau.

feux de navigation pour bateaux à propulsion humaine

Bateaux ancrés de moins de 7 m (23′)

Si le bateau se trouve dans ou près d’un petit canal, d’un chenal ou d’un mouillage, ou dans une zone où d’autres bateaux naviguent régulièrement :

  • 1 feu périphérique la nuit ou une boule noire durant la journée, et
  • 1 feu périphérique supplémentaire

OU

  • 1 feu périphérique blanc

feux de navigation pour bateaux ancrés

Bateaux ancrés de 7 m (23′) à 50 m (163’1″)

Si le bateau se trouve dans ou près d’un petit canal, d’un chenal ou d’un mouillage, ou dans une zone où d’autres bateaux naviguent régulièrement :

  • 1 feu périphérique blanc la nuit ou une boule noire le jour, et
  • 1 feu périphérique blanc supplémentaire

OU

  • 1 feu périphérique blanc

feux de navigation pour bateaux ancrés

Conclusion

Voilà qui couvre à peu près toutes les règles et tous les règlements de base concernant les feux de navigation de bateau au Canada. Vous pouvez maintenant être sûr que vous naviguerez en toute sécurité et légalement lors de votre prochaine sortie ou, si vous n’avez pas encore obtenu votre permis de bateau au Canada, que vous réussirez cette section du cours de navigation de plaisance en ligne.

Si vous avez des questions sur la façon de suivre le cours canadien de sécurité nautique officiel en ligne, n’hésitez pas à nous contacter dès aujourd’hui et nous nous ferons un plaisir de vous répondre. Bonne navigation !